Quanti IHMC
Accueil du site > Corpus et échantillons > Autour de la prosopographie et de ses sources

Autour de la prosopographie et de ses sources

Bibliographie complémentaire

lundi 15 juin 2009, par Claire Lemercier et Claire Zalc

NB : voir aussi les sessions 2009 et 2010 de l’école d’été de Lille qui portent sur cette question (avec des enregistrements audio en ligne).

La prosopographie

Christophe Charle, « Prosopography (collective biography) », in International Encyclopedia of the Social and Behavioral Sciences, Oxford, Elsevier Science Ltd, 2001, vol. 18, pp. 12236-12241.

Historique très clair sur la prosopographie, avec une riche bibliographie.

Christophe Charle, Jean Nagle, Marc Perrichet, Michel Richard, Denis Woronoff, Prosopographie des élites françaises (xvie-xxe siècles). Guide de recherche, Paris, CNRS–IHMC, 1980.

Un guide (bibliographie et sources) qui reste très utilisable, en même temps que le témoin d’un moment de la recherche

Carola Lipp, « Kinship Netorks, Local Government, and Elections in a Town in Southwest Germany, 1800-1850 », Journal of Family History, October 2005, p. 347-365.

Un beau renouvellement de la prosopographie municipale, de par sa rigueur dans le traitement

Darrett B. Rutman and Anita H. Rutman, A Place in Time : Middlesex County, Virginia, 1650-1750, New York, Norton, 1984.

Pour se donner une idée des apports possibles d’une prosopographie massive, mais réfléchie et problématisée

Les sources notariales

Vincent Gourdon, Scarlett Beauvalet et François-Joseph Ruggiu (dir.), Liens sociaux et actes notariés dans le monde urbain en France et en Europe, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2004

Réflexion sur les apports et les impasses d’une source nominative « classique » : quelques études de cas et surtout des articles d’historiographie

Claire Dolan, Le notaire, la famille et la ville. Aix-en-Provence à la fin du xvie siècle, Toulouse, Presses de l’Université du Mirail, 1998. Compte rendu.

Un bon exemple de ce qu’on peut faire malgré tout de très bien

Les dossiers de personnel

La Gazette des Archives, n° 198, 3e trimestre 2005, dossier « De la série à l’individu. Archives du personnel et archives orales ». Sommaire.

La Gazette des archives n°186-187 (1999-3 et 4)
Les archives du personnel des grandes entreprises et établissements publics
 : un patrimoine essentiel à l’histoire sociale
[merci à Marie-Noëlle Polino !]

Catherine Omnès, Ouvrières parisiennes. Marchés du travail et trajectoires professionnelles au 20e siècle, Paris, Éditions de l’Ehess, 1997.

Peter Scholliers, Wages, Manufactures and Workers in the Nineteenth-Century Factory : the Voortman Cotton Mill in Ghent, Oxford-Washington D.C., Berg publishers, 1996. Compte rendu.

Les Who’s who, listes de membres, etc.

Luc Boltanski, «  L’espace positionnel. Multiplicité des positions institutionnelles et habitus de classe  », Revue française de sociologie, janvier-mars 1973, pp. 3-26.

Mark S. Mizruchi, The American Corporate Network : 1904-1974, Berverly Hills, Sage, 1982.

Mark S. Mizruchi, “What Do Interlocks Do ? An Analysis, Critique, and Assessment of Research on Interlocking Directorates”, Annual Review of Sociology, vol. 22, 1996, p. 271-298.

Naomi Rosenthal, David McDonald, Michele Ethier, Meryl Fingrutd and Roberta Karant, « Structural Tensions in the Nineteenth-Century Women’s Movement », Mobilization, vol. 2, n° 1, March 1997, p. 21-46.

Pierre-Paul Zalio, « Un monde patronal régional dans les années 1930. Une perspective configurationnelle », in Bernard Convert (dir.), Repenser le marché, Paris, L’Harmattan, Cahiers lillois d’économie et de sociologie, n° 41, 2003, p. 137-176.

 

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0