Quanti IHMC
Accueil du site > Notre atelier > Atelier 2020-2021

Atelier 2020-2021

mercredi 26 août 2020, par Claire Lemercier et Claire Zalc

Atelier organisé par Claire Lemercier, directrice de recherche au CNRS et Claire Zalc, directrice de recherche au CNRS et directrices d’études à l’EHESS

Cet atelier, ouvert à tou.te.s, se propose d’accompagner étudiant.e.s, doctorant.e.s et chercheur.se.s dans l’utilisation des techniques quantitatives en histoire. Il s’agit aussi, parallèlement, d’évoquer les débats liés à ces usages. L’objectif de cet atelier d’initiation est de discuter ensemble des différents usages possibles de la quantification dans la pratique historique, des atouts et des limites de ces approches mais également de présenter les possibilités heuristiques offertes par l’analyse statistique dans l’écriture historienne. Nous aimerions y susciter une réflexion sur la place du quantitatif dans les différents champs de l’histoire.

À cette fin, l’atelier, organisé sous forme de demi-journées de travail, évoquera à la fois les problèmes généraux (choix de corpus, échantillonnage, saisie, codage, représentations graphiques...) et des techniques de quantification (analyses textuelles, factorielles, régressions, analyses de réseaux, event history analysis...), à partir d’exemples concrets tirés des travaux en cours des participant.e.s. Les participant.e.s qui n’ont jamais construit de bases de données ou quantifié sont très bienvenu.e.s ; en revanche, nous partons du principe que tout le monde a lu notre "Repères" (disponible en librairie ou sur Cairn) avant de venir.

La validation est possible dans le cadre de différents masters (nous consulter). Elle peut se faire sur la base d’une présentation orale du projet de recherche ou d’un compte rendu écrit d’une séance.

Attention, ceci est réellement un atelier : les séances sont très peu thématiques et très fortement centrées sur la présentation et discussion collective des travaux en cours des participants. Aussi le programme se limite-t-il à indiquer les dates des séances et, au fur et à mesure qu’ils sont fixés, les noms de celles et ceux qui interviendront (vous pouvez voir à quoi cela ressemble ici). Les présentations adoptent le format suivant : 15 mn pour l’orateur.trice pour présenter ses questions de recherche, ses sources, ses questions de quantification (échantillonnage, saisie, codage et/ou analyse) et l’endroit où il ou elle en est arrivé.e (le mieux étant de montrer les fichiers) ; puis 45 mn de discussion générale - soit 3 interventions par séance.

Pour participer à l’atelier en y présentant une intervention sur votre recherche, il faut :
- écrire aux organisatrices (claire.lemercier@sciencespo.fr et Claire.Zalc@ens.fr) avant la première séance pour annoncer votre intention de participer, en précisant en quelques phrases votre objet de recherche et ce que vous attendez de l’atelier ;
- et venir à la première séance, le jeudi 15 octobre 2020 : le programme de la suite sera élaboré à ce moment ; si cela vous est complètement impossible, bien l’indiquer dans votre e-mail préalable.

Pour des questions de jauge de salle, il est indispensable de prévenir de sa présence cette année, en écrivant aux organisatrices.

Cette année, l’atelier aura lieu le jeudi de 9h30 à 12h30 au premier semestre (durée totale : 24 heures) aux dates indiquées plus bas. Il se tiendra à l’ENS, 29 rue d’Ulm, 75005 Paris (métro Monge ou RER Luxembourg), en salles Ferdinand Berthier U207 (pour les séances des 15 octobre, 7 et 14 janvier) et Emile Borel U203 (pour les séances des 5, 12, 19, 28 novembre et 10 décembre).

NB : l’ordre des trois interventions à l’intérieur de chaque séance n’est qu’indicatif : les personnes concernées peuvent tout à fait décider sur place d’en changer

15 octobre 2020, salle Ferdinand Berthier (U 207)
- introduction, présentation du fonctionnement du séminaire
- Esther Saltiel-Ragot : Les migrations des femmes judéo-espagnoles de Grèce et de Turquie à Paris et sa périphérie dans l’Entre-deux-guerres (1917-1939)
- Charlotte Vorms : L’exploitation d’un fichier administratif des baraques et de leurs habitants à Madrid sous Franco. Questions de saisie.

5 novembre 2020, salle Emile Borel (U 203) Interventions de :
- Sofian Bouchfira, sur les Aveyronnais de Paris des années 1960 à nos jours, à partir d’annuaires
- Aurélien Espic, sur la dette publique de l’Etat français d’après la compilation de bilans de banques par le Crédit lyonnais (années 1920)
- Sylvie Gautier, sur l’évolution de la bancarisation des femmes et de leurs comportement financiers sur les années 1960-1995

12 novembre 2020, salle Emile Borel (U 203)
- Marine Lassery, sur l’étude de clubs mondains de nos jours
- Anatole Lemaire-Hubert, sur la construction et l’exploitation d’une base de données à partir d’un journal de sciences naturelles pendant la Révolution française
- Anne Simonin, sur le "chiffre impossible" et la revisite d’une enquête statistique

19 novembre 2020, salle Emile Borel (U 203)
- Shaïn Morisse, sur les mouvements de contestation du système pénal en Europe dans les années 1960
- Thomas Claré, sur la contrebande de l’opium en Indochine française
- Victor Delaporte, sur le militantisme pro-Algérie française

26 novembre 2020, salle Emile Borel (U 203)
- Emma Mangin, sur l’étude d’une revue entre France et Japon dans les années 1930
- Riwan Bellour [thème à venir]
- Marie Fontaine-Gastan, sur les méthodes à utiliser (lexicométrie, SIG peut-être) pour une recherche sur la vallée de la Seine du XIIe au XIVe siècles

10 décembre 2020, salle Emile Borel (U 203)
- Frank Schmidt, sur la prosopographie de trois comités locaux de l’Association des échanges franco-allemands/France-RDA
- Cécile Crespy, sur une prosopographie des élites des politiques scientifiques internationales depuis les années 1960
- Marius Bruneau, sur l’étude d’un congrès international d’eugénisme de 1912 à partir des documents officiels et listes de membres

7 janvier 2021, salle Ferdinand Berthier (U 207)
- Maud Delebarre, sur l’enseignement secondaire féminin dans l’académie de Paris entre 1881 et 1945
- Juliette Dronne, sur l’enseignement de l’environnement dans le secondaire depuis les années 1970
- Kévin Dubos, sur une étude des inspecteurs de l’enseignement secondaire depuis 1964

14 janvier 2021, salle Ferdinand Berthier (U 207)
- Florence Wenzek, sur l’exploitation d’une base de données de fiches d’évaluation d’élèves en Tanzanie entre les années 1940 et 1980
- Jean Corbi, sur l’exploitation d’une base de données de CV de médecins chinois entre 1928 et 1949
- Martin Sarzier, sur l’exploitation d’une base de données de dossiers médicaux contemporains

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0